Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Elus MoDEM et Section MoDEM VITROLLES

Après des mois de calvaire et des milliers de morts et devant l’insoutenable vision d’un enfant échoué sur une plage, l’Europe, sous la pression des populations, se décide enfin à réagir contre l’indignité et les drames humains.

Il y a, en effet, urgence à prendre des mesures concrètes pour accueillir dignement les réfugiés qui attendent aux frontières.

La solidarité des citoyens et des élus au niveau local, départemental, régional et national ne doit pas exonérer l’État de ses responsabilités. Le Président de la République annonce l’accueil de 24 000 réfugiés sur 2 ans : la France compte plus de 36 000 communes, cela ne fait même pas une personne par commune !

Alors, oui, la France a les moyens d’accueillir et d’aider toutes celles et ceux qui fuient la guerre et les persécutions pour survivre. La patrie des Droits de l’Homme se doit d’accueillir ceux qui fuient les hordes barbares de Daesh.

Le France doit renouer avec ce qui a fait sa grandeur dans le monde entier : le droit d’asile. Elle ne peut pas se contenter de trier les "bons" migrants et les indésirables. Elle doit accueillir les réfugiés, dans le respect des conventions de Genève, et leur proposer des dispositifs de soutien médico-social, la scolarisation des enfants comme l’exige la convention des Droits de l’enfant de l’ONU. Il s’agit aujourd’hui d’enclencher une réelle politique de solidarité sur l’ensemble du territoire.

Fidèles à leurs valeurs de paix et de solidarité et à leurs engagements, les élus MoDEM et la section locale souhaitent que la Ville de Vitrolles engage dans les semaines à venir diverses actions comme par exemple :

  • Mettre en place un espace de coordination permettant aux associations qui participent déjà à la solidarité sur la ville d’organiser au mieux les actions en direction des personnes secourues mais aussi de celles qui souhaitent apporter leur aide (dons, hébergement…).
  • Soutenir les initiatives individuelles de solidarité qui auront lieu sur la ville.
  • Étudier les possibilités d’hébergement dans le parc immobilier de la Ville
  • Concevoir des dispositifs d’accompagnement favorisant une intégration rapide

Les élus MoDEM et la section locale du Mouvement Démocrate invitent les Vitrollais à venir nombreux, marquer leur solidarité au CCAS en proposant leur aide.

Henri-Michel PORTE, adjoint au maire

Michel PIQUET & Julien MENGEAUD, conseillers municipaux