Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Henri-Michel PORTE

Le Président de la République, en faisant Ministres ou Secrétaires d’Etat des femmes et des hommes de sensibilité de gauche dit qu’il avait compris que les Français en ont assez des calculs et des alliances politiciennes de circonstance, pour faire travailler ensemble des gens plus pour leur compétence, leur complémentarité et la diversité de leur approche que pour « leur étiquetage » :

C’est exactement cela que souhaitait François Bayrou, que je n'ai cessé de soutenir, dans son approche et dans son combat :
Rassembler derrière un vrai projet, sans faire de débauchage individuel, dans les communes et villages de France, où ce sont des femmes et des hommes qui gèrent au quotidien et en complète proximité les problèmes et le bien être de chaque citoyen.
Ainsi près de Vitrolles, tel Maire de sensibilité communiste est réélu depuis plusieurs mandats, par une écrasante majorité, non pas parce que les habitants sont aussi de sensibilité communiste, mais parce qu’ils reconnaissent en lui un bon Maire, soucieux de leur bien être quotidien et du mieux vivre, même s’ils font pour des élections générales et nationales des choix différents. Plus loin, c’est un homme de droite qui est réélu pour les mêmes raisons. Ainsi votent les gens : ils envoient aux responsabilités municipales, un homme ou une femme, une équipe de gens qui vivent comme eux, parmi eux, pour les représenter et défendre l’intérêt commun quelle que soit l’étiquette.
Alors, vouloir faire de nouveau s’affronter des idéologies plutôt que des projets, n’est pas la solution.
Au soir des élections personne ne devrait avoir le droit de dire "mon camp a gagné" car, localement chaque équipe qui se met en place devrait être composée de femmes et d'hommes qui ont la capacité et la qualité d'être à l’écoute de l'autre et de répondre aux besoins prioritaires de leurs concitoyens. 
Gagneront seulement les équipes ouvertes à la société civile et composées de personnes et non pas d’appareils conduites par une femme ou par un homme, apprécié pour ce qu’il est, pour ce qu’il fait ou a fait et pour ce qu’il s’est engagé à faire pour sa cité, sans aucune référence idéologique.
C’est ce que propose notre Maire actuel, Guy OBINO, pour Vitrolles, et, après mûres réflexions, à sa demande, dans l'esprit de servir que je viens de décrire et auquel j'adhère totalement, j'ai décidé de l'accompagner dans cette démarche, là où il me jugera apte, compétent  et utile.
 
Docteur Henri-Michel PORTE

Commenter cet article