Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Henri-Michel PORTE

Chaque camp veut exister, et c'est de bonne guerre !
L’affichage symbole de la lutte, comme un drapeau planté en camp ennemi est en perpétuelle mouvance, sur les panneaux ad hoc ; mais le besoin de voir son image et son logo pénétrer de façon inconsciente dans les esprits des conducteurs – pas tous vitrollais – de véhicules, à tous les carrefours, est trop fort. 
Ne parlons-pas de l'affichage sauvage et polluant fait par ceux qui plus insistants pensent qu'ils grappilleront ainsi les voix de ceux qui les croiseront, notamment sous les ponts et sur les voies d’accès des autoroutes : la pollution visuelle et écologique est de mise chez certains ; mais, qu’y pouvons-nous ?
 
Les tracts pullulent multicolores, pour le plus souvent dire avec un aplomb inébranlable de nombreuses contrevérités…  Répondre à chaque fois, apparait inutile et épuisant.
 
Mieux vaut rappeler et dire ce qui a été fait et que notre ville est afin apaisée :
Partie avec un handicap et déficit budgétaire, elle a été redressée financièrement par Guy Obino et son équipe.
Pourquoi répondre, d’une part à des gens qui ont été incapables de gérer sainement notre patrimoine, les finances de la ville et préserver la société de cette fracture qui lui a tant fait mal?
De même il apparaît inutile de répondre « aux copier-coller » énonçant des « yaca » et des « focon », parce que certains n’ont pas conscience des règles complexes qui régissent le fonctionnement d’une Ville, et qu’ils croient voir ça et là des erreurs de gestion qui n’en sont pas.

Docteur Henri-Michel PORTE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article