Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Henri-Michel PORTE

Que c'est beau la vie...", nous chantait Jean FERRAT avait-il tort ou raison ?

Chaque individu peut y répondre à sa façon, selon son propre mode de fonctionnement, ses propres appréhensions, selon le moment présent.

La collectivité doit être résolument optimiste et considérer que notre passage sur terre, s'il n'est qu'éphémère, ne doit pas être vain ni inutile.

Est-ce à dire qu'il faille être futile ? Je ne le crois pas, mais le plaisir s'il n'est pas une fin en soi doit être le compagnon de notre route.

Nous devons vivre une vie individuelle, familiale, professionnelle mais aussi collective, en pensant à soi mais également aux autres, qui sont avec nous sur la même embarcation.

Les bénévoles se font plaisir et le font sans contrainte. De leurs actions, ils en retirent le bénéfice, la joie de créer pour eux-mêmes, leur propre environnement de loisirs, de culture ou d'action sociale.

"Quelque chose fait par eux pour eux-mêmes".

Est-ce à dire qu'il y a une certaine dose d'égoïsme dans cela ?
Je ne le crois pas non plus.


La vie au travers des relations des individus, par rapport à leur groupe, c'est aussi et surtout, l’Amour, l’Amitié.

C'est-à-dire cette relation particulière, privilégiée entre deux êtres - en-dehors du groupe, de la collectivité - j'allais dire malgré les autres.

L' Homme - excusez ce lieu commun - à la différence de la majorité des animaux, a besoin de sublimer quelqu'un, de l'aimer, le chérir, savoir qu'il sera là malgré les tourments et les ennuis avoir quelqu'un sur qui compter : son Amour ou son Ami !

Ces deux concepts reposent sur des bases artificielles et cependant merveilleuses.

Comment deux êtres qui peuvent naître à des milliers de kilomètres l'un de l'autre, se trouvent, se rencontrent, s'apprécient et savent qu'ils feront ensemble le chemin de la VIE ?

C'est là tout le mystère et le magique de "ce feeling" : l'intuition exacerbée.

Le droit à l'erreur existe mais qu'importe, si après quelques années le rêve passe; l'essentiel n'est-il pas d'avoir su le savourer quand il était là ?!

Les sentiments ne se commandent pas dit-on, c'est à dire qu'on ne les force pas.

On peut avoir au fond de soi, l'envie d'aimer les autres et essayer de faire que ceux-ci nous aiment ; être "aimable".
Animer une équipe, un groupe… pour vivre ensemble
Dans le mot "animer" il y a l'âme ainsi que le verbe aimer; pour cela il n'est point besoin d'idéologie, mais il est fait plutôt référence à un idéal, idéal qui n'a pas de frontière politique, religieuse ou ethnique : la vie avec les autres malgré nos différences.

Il fait si bon vivre quand on aime et que l'on est AIME...

Commenter cet article